À propos

Pourquoi ce blog ?

1 Je constate que sur les réseaux sociaux qu’il est difficile de partager des documents de type collaboratif et d’échanger nos pratiques sur les usages des outils.

2. Partant de ce constat je constate que les gens ont tous plus ou moins un compte Facebook ou Tweeter mais pour autant les internautes ne savent pas  écrire ou poster des infos sur un blog  ou ne prennent pas le temps d’apprendre ensemble à échanger des documents sur les réseaux sociaux. Quant aux blogueurs « expert » ils ne prennent pas le temps d’élaborer sur leur blog en un espace ou mur d’informations.

L‘échange des pratiques des savoirs reste à développer.

3. Soit on tombe sur des gens qui se disent « expert » ou soit on tombe sur des internautes qui ne connaissent pas les outils de communication ou de management ou bien on tombe sur des enseignants ou des blogueurs professionnels.

Pourquoi la collaboration en entreprise ?

Une réponse claire est présentée par Olivier Zara dans Territoire des experts vs. territoire de l’intelligence collective.

Olivier Zara  dit que les problèmes peuvent se regrouper en 3 niveaux de complexité : simple, compliqué, complexe. Ce qui est simple est accessible au plus grand nombre, ce qui est compliqué est du domaine des experts et ce qui est complexe est du domaine de l’intelligence collective. La collaboration est ainsi source d’innovation, de créativité et permet la résolution de problèmes.

Une autre présentation, de Jean-Sébastien Bouchard, rajoute un niveau en haut de l’échelle : chaotique. Il y présente aussi quelques exemples de problème pour chaque niveau.

Comment s’organiser ?

L’idée est de changer de paradigme : passer de la compétition à la collaboration. L’objectif à viser dans nos relations n’est pas que les meilleurs y arrivent plus vite que les autres mais plutôt que tout le monde y arrive.  Plutôt que de lutter contre la triche, il vaut mieux encourager le partage, quitte à ce que celui qui a été aidé affiche clairement ‘je ne l’ai pas fait seul, untel m’a aidé, mais j’ai compris et je saurai le refaire !’

Effectivement, cela demande de se remettre un peu en question, d’accepter nous aussi de lâcher prise durant nos relations sur les réseaux socaiux, de revoir la structure et l’organisation de nos échanges sur les Réseaux Sociaux afin de mettre les étudiants au centre du processus d’apprentissage. Il me semble que l‘apprentissage de la collaboration se fait essentiellement par la pratique.

Vous me trouverez sur mon blog professionnel  à cette adresse ===> Ici

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑